Intelligence émotionnelle

Développer son intelligence émotionnelle, c’est identifier ses propres émotions, les comprendre, les utiliser et enfin les gérer.

Kenko s’appuie sur un coaching musical.

La musique transforme le cerveau et tout le monde connait son attrait. Elle est comme le langage parlé, le fruit de nos neurones. À l’égal du langage, la musique existe dans toutes les formes de sociétés humaines que l’on a pu retracer jusqu’à ce jour.

Tous les êtres humains naissent musiciens. L’Homme naît avec un cerveau musical qui lui permet d’absorber toutes les musiques du monde et toutes les esthétiques. Tous les grands faisceaux de connexions cérébrales y sont en place et certains réseaux spécialisés visant à organiser hiérarchiquement la hauteur (l’harmonie) et la durée (la métrique) des sons sont déjà actifs. Il convient donc de « préparer à nouveau » le cerveau d’un adulte qui n’a jamais ou peu pratiqué la musique.

Elle procure un bien-être, accessible et inoffensif et la recherche du plaisir associé à la musique est l’un des piliers de son apprentissage. En rendant l’apprentissage agréable, la mémorisation et la motivation à répéter l’expérience viennent s’inscrire dans les réseaux du cerveau par l’action notamment de la dopamine. La musique accroît le rendement intellectuel par l’assimilation de règles d’harmonie (qui induisent des réponses électriques cérébrales) et conditionne une activité corticale plus synchrone et socio émotive. Certains mécanismes tels le rythme sont par ailleurs partagés avec d’autres disciplines tels que la lecture ou les mathématiques.

Utilisée dans un cadre thérapeutique afin de restaurer une santé mentale, physique, émotionnelle et spirituelle, elle accompagne toute personne souhaitant devenir acteur de son soin et acquérir en autonomie. Elle contribue par ailleurs grandement au développement personnel, d’où la percée d’une telle discipline dans les secteurs sociaux, culturels et éducatifs notamment. Par la valorisation du ressenti et de l’élan corporel, la musique facilite les interactions et améliore la qualité de vie de l’individu ; revigorant la considération qu’il se porte et son engagement au monde environnant par l’expression d’émotions.

Une méthodologie en 3 points pour sculpter la structure du cerveau et raffiner l’activité cérébrale

– Au travers d’une démarche sensorielle basée sur les ressentis que procure la musique. S’il y a des périodes plus ou moins propices pour apprendre la musique en fonction des habiletés de chacun, il y a toujours des fenêtres d’apprentissage adaptées, quels que soient les âges et les différences individuelles d’assimilation. Appréhender la musique par les sens et les émotions modifie notre rapport au monde sonore en aiguisant notre acuité auditive mais aussi notre curiosité, notre attention et notre mémorisation.

– Au travers d’une démarche pratique et analytique basée sur la compréhension des écritures musicales. L’habileté motrice et intellectuelle est couplée à la finesse et à l’écoute attentive du son produit. L’attention soutenue et la précision gestuelle exigés par la reconnaissance des écritures et l’exécution musicale, ainsi que le plaisir à produire des sons harmonieux sont les facteurs de l’apprentissage de la musique qui ont une incidence directe sur la productivité dans la vie annexe.

– Au travers d’une démarche critique pour la construction d’un jugement sur la musique et sur soi-même, condition à une plus grande prise de confiance en soi et à de meilleures facultés d’expression.

Une approche 360° par la mécanique humaine – physique, mentale et comportementale – que mobilise la musique.

Et si vous preniez enfin soin de vous ?

Je souhaite recevoir les offres Kenko